Engage l’esprit et intègre le mouvement

La Technique Alexander est une façon efficace de dissoudre les habitudes de pensée et de mouvement qui entravent notre capacité de fonctionner avec assurance, souplesse et liberté.

La Technique Alexander

  • Enseigne comment nous mouvoir avec aisance, puissance et agrément.
  • Repousse les limites que nous nous imposons et non celles de la nature.
  • Cultive des habitudes pleines de délicatesse qui nous servent au lieu de nous asservir.
  • Explore l’unité dynamique de l’esprit et du corps au repos et en activité.
  • Permet d’accomplir les fonctions simples et plus complexes que nous appelons vivre avec plus de présence.

 

Alexander quote

F.M. Alexander et son œuvre

Ayant développé des troubles chroniques de la voix et ne profitant que de soulagements temporaires lorsqu’il suivait les conseils de son médecin, Alexander a réfléchi et s’est posé la question suivante :

Serait-ce quelque chose que je fais en utilisant ma voix qui cause ce problème?

Il en est venu à comprendre qu’il y a une relation innée, dynamique et critique du cou à la tête, du cou et de la tête au torse et aux membres : un « contrôle primaire » qui règle l’équilibre des forces de tension dans toute la musculature pour faciliter la coordination et l’aisance du mouvement. Son mauvais usage entrave grandement le bon fonctionnement de l’organisme, accélérant l’usure qui contribue à l’inconfort, à la maladie et aux blessures.

Ses expériences ont montré, à un moment où la maladie était clairement divisée en catégories purement physiques ou mentales, qu’une personne, en toutes circonstances et dans toutes les sphères de l’activité humaine, réagit à un stimulus comme un tout psychophysique. C’est une réalité que nous prenons maintenant mieux en considération lorsque nous traitons des maladies, des inconforts et que nous nous formons à l’art de vivre.

Il a consacré sa vie à l’enseignement des principes de sa technique. Son travail est enseigné dans le monde entier.

Un compte-rendu détaillé de son brillant cheminement se trouve dans L’Usage de soi par F.M. Alexander.

Le changement signifie exécuter une activité contrairement à l’habitude de vie.

Une question d’habitude…

La Technique Alexander a la réputation d’aborder avec succès les problèmes découlant de l’« usage » de soi.

Quelles que soient ses applications, le processus qui consiste à arrêter, reconnaître et transformer les habitudes nuisibles, et souvent inconscientes, qui limitent notre capacité à être florissant de santé, est essentiellement le sujet de votre leçon.

La reconnaissance de la force de l’habitude (de l’impulsion constante qui nous pousse à faire des choses de la même manière) qui a une influence continuelle sur notre fonctionnement est l’un des cinq principes qui définissent la T.A.

En éliminant les préoccupations « liées à la posture », vous établirez, cultiverez et affinerez votre capacité à changer habilement le cours de la volonté afin de jouir d’habitudes empreintes de délicatesse et de souplesse qui vous serviront au lieu de vous asservir.

et de principes

Patrick Macdonald, maître-professeur formé par Alexander et formateur de professeurs, a établi les cinq principes de la T.A. dans The Alexander Technique As I See It, 1989.

Je pense qu’il serait utile de dresser la liste des points qui, dans leur ensemble font, selon moi, de la Technique Alexander une méthode qui ne ressemble à aucune autre. Ce sont :

  • La reconnaissance de la force de l’habitude
  • L’inhibition de la réaction à un stimulus en vue de surmonter une mauvaise habitude
  • La reconnaissance d’une conscience sensorielle défectueuse
  • La proposition de directions
  • Le contrôle primaire

Si une personne découvre une technique qui a certaines ressemblances avec la Technique Alexander, demandez-lui de comparer ces cinq règles simples avec la technique en question et de voir ce qui manque.

Les leçons consistent à approfondir la compréhension pratique de ces cinq principes grâce aux mains expertes et aux conseils d’un professeur certifié de Technique Alexander de la TAC/CANSAT au cours d’activités comme la position de repos constructif de même que se tenir debout, marcher, s’asseoir et d’autres activités plus spécialisées.

 

Horizons. Dessin : Roxanne Lafleur
Banc. 3 photos: Roxanne Lafleur