Les principes d’Alexander sont communiqués par un toucher unique soutenu par des repères verbaux et visuels.

Un stimulus est donné pour agir. Une pause permet à l’étudiant de prendre conscience des habitudes nuisibles enracinées dans la réaction immédiate et de les prévenir. Cela ouvre la voie à une réponse plus coordonnée. Ensemble, l’étudiant et le professeur bâtissent une nouvelle intégration de l’esprit et du corps en activité. L’expérience et la compréhension acquises durant une leçon sont intégrées à la vie quotidienne.

L’École de Technique Alexander d’Ottawa (ETAO) offre plusieurs possibilités d’apprentissage. Contactez brigitte ou Francis pour en connaître d’avantage. Renseignez-vous sur les coûts et la logistique :

La leçon particulière

Vous serez en mesure d’appliquer ce que vous apprenez à votre vie quotidienne immédiatement. Vingt leçons sont recommandées pour une compréhension pratique de la technique. Au début, la fréquence des leçons est plus importante que la longueur de celles-ci pour accélérer le processus et pour que le professeur vérifie les « impasses ».

Les 10 premières leçons

  • Une leçon de 30 minutes et une leçon de 40 minutes par semaine, durant cinq semaines, sont idéales.
  • Le même horaire ou des leçons hebdomadaires de 45 minutes sont recommandées par la suite.
  • Des leçons hebdomadaires de 60 minutes sont aussi disponibles.

Après 20 leçons

La régularité est le secret pour continuer à approfondir votre compréhension des principes et à raffiner leurs applications. Parlez à votre enseignant et discutez des possibilités qui correspondent à vos besoins.

Cours en groupe

Généralement, les cours en groupe ne sont pas considérés comme la meilleure façon d’apprendre la T.A. Cependant, la directrice du programme de formation des enseignants est sûre d’offrir une expérience d’apprentissage en groupe de qualité.

Des cours d’introduction sont donnés, soit par l’intermédiaire de l’école ou sur demande, à de petits groupes d’individus souhaitant commencer des leçons. Par exemple, un cours d’introduction de six semaines, consisterait en deux séances de 90 minutes chacune, par semaine. Des cours pour petits groupes sont également offerts aux étudiants actifs en T.A.

Stagiaire pour un an

Cette option est ouverte à tous et constitue le moyen le plus rapide, transformateur et rentable de vous plonger dans l’expérience de la T.A. Ce choix serait également idéal pour quiconque se remet d’une blessure. Ce cheminement d’un an pave aussi la voie au programme pour devenir enseignant.

Étudiant invité ou étudiante invitée

Cette possibilité est recommandée à tout étudiant actif en T.A. (étudiant qui suit des leçons en T.A. et fait partie de la clientèle particulière d’un enseignant) désireux de vivre une expérience plus intense de la T.A. et est généralement obligatoire s’il envisage d’entreprendre la formation pour devenir enseignant.

Un étudiant invité se présente durant les heures de cours de formation d’enseignants à raison de journées complètes ou de demi-journées, selon sa disponibilité et l’espace libre. À titre d’étudiant invité, vous recevez de la formation de la directrice de l’école équivalente au temps donné à un stagiaire, et obtenez également de la formation des stagiaires capables de faire des « travaux pratiques ». L’étudiant invité est financièrement responsable de toute journée manquée inscrite à son horaire.

« Cobaye »

Comme un sujet d’expérience dans un laboratoire, tout étudiant actif en T.A. est affectueusement appelée « cobaye » lorsqu’il vient à l’école pour « prêter son corps » aux stagiaires en mesure de faire des « travaux pratiques » et de perfectionner leur toucher. Il apprend également à travailler sur il-même aidé par des stagiaires et sous la supervision de la directrice. À ce titre, il ne reçoit pas de formation de la directrice de l’école. Un coût minime est associé à cette option.

Retraites et cours intensifs

Sur demande, la directrice de l’école et son assistant seraient heureux de se joindre à des petits groupes à des retraites de fin de semaine ou des cours intentifs d’une semaine, pour offrir des séances d’introduction ou de l’apprentissage continue en T.A.

M. Alexander a créé ce qui peut vraiment être appelé une physiologie de l’organisme vivant. Ses observations et ses expériences se rapportent au fonctionnement réel du corps, à l’organisme en mouvement, et en mouvement dans les conditions ordinaires de la vie : se lever, s’asseoir, marcher, se tenir debout, utiliser les bras, les mains, la voix, des outils de toutes sortes.

Professeur John Dewey, philosophe américain et éducateur

Photo : Roxanne Lafleur